Pas de fumée sans feu (Trois duos)
2014
Musique de chambre, Pédagogie
effectif :
2 instruments à cordes
durée :
9 mn 30

création les 24 et 25 mai 2014, à la Fondation Vasarely d’Aix-en-Provence

1) Souvenir des 27 chœurs de Bartok (~2’15“)

2 violons, 2 altos, 2 violoncelles, violon et alto, violon et violoncelle, alto et violoncelle
Niveau cycle I.1

 

2) Sur un chant populaire hongrois (~2’40“)

2 violons, 2 altos, 2 violoncelles, violon et alto, violon et violoncelle, alto et violoncelle, alto et contrebasse
Niveau cycle II.1

 

3) BB (Hommage à Bela Bartok) (~4’30“)

2 violons, 2 altos, 2 violoncelles, violon et alto, violon et violoncelle, alto et violoncelle
Niveau cycle spécialisé

 

partition : fichiers pdf  gratuits sur demande au compositeur

présentation :

Commande de l’Association « Doubles Cordes » animée par Sylvie Drujon, Cécile Gauthiez-Nougue et Anne Playoust

 

Pas de fumée sans feu

I . Souvenir des 27 chœurs de Bartok
II . Sur un chant populaire hongrois
III. BB, hommage à Bela Bartok

Ces pièces ont été destinées à faire partie des pièces imposées au concours 2014 de duos pour cordes frottées « Duofolies ». Le partenariat privilégié du concours avec la Fondation Vasarely d’Aix-en-Provence a conduit les organisatrices à proposer une thématique associée à la Hongrie, sans abandonner pour cela une des caractéristiques importantes de « Duofolies », à savoir l’intégration de moments d’improvisation dans les musiques écrites.
Le premier duo, « Souvenir des 27 chœurs de Bartok », est écrit pour des instrumentistes de début de Ier cycle et retrouve dans son déroulement certaines formules cadentielles très présentes dans ces chœurs à 2 et 3 voix de Bartok.
Le second, « Sur un chant populaire hongrois », cite un chant traditionnel en le répartissant note à note entre les deux interprètes. Il est conçu pour un début de IIème cycle.
Le titre « BB » du dernier reprend non seulement les initiales de Bela Bartok, mais surtout les deux Sib répétés qui ouvrent son 5ème quatuor. C’est de là qu’est issue toute la matière de ce duo, nettement plus exigeant instrumentalement parlant, et écrit pour des cycles supérieurs.
Toutes les formations étant admises à « Duosfolies », chaque pièce existe dans au moins six versions différentes.